L’INB s’inquiète des réformes de l’apprentissage

14 sept. 2018

Plateau mécanique INB

La nouvelle réforme de l’apprentissage, votée en juillet, est une minirévolution pour les CFA. À l’Institut nautique de Bretagne, on s’interroge et on attend les décrets d’application. Entretien avec Laurent Winisky, directeur de l’Institut nautique de Bretagne.

La réforme de l’apprentissage, quel impact pour l’Institut nautique de Bretagne ?

On sait que la gouvernance et les modalités financières évoluent totalement. Sur la dimension pilotage à terme par les branches, sur au moins la partie relations au professionnel, je n’ai pas d’inquiétude. On est déjà très en contact avec la branche et notamment la Fin, la Fédération des industries nautiques, notre partenaire professionnel.

Lire l'article complet sur Ouest France


Autres communications

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.